True Blood : l’apologie du fandom

Pour la sortie de la saison 3 de True Blood en DVD, HBO a eu l’idée – de prime abord tout à fait logique –  de s’adresser à ses fans. Mais pas à n’importe quel fan : au fan acharné, celui qui s’est immergé totalement dans la série, au point d’en connaître ses moindres détails. Par exemple,  le frère de la cousine de Sookie que l’on entraperçoit à la fin de l’épisode 4 de la saison 2 (j’invente, ne vous inquiétez pas), le fan acharné se rappelle son prénom, sa coiffure, voire même la couleur de ses chaussures.
Ça tombe bien, c’est exactement le principe de True Blood Dig Deeper : “True Fans know their True Blood”.

Continue reading

Il était une fois le digital storyteller

Chez Darkplanneur, en ce moment, c’est un peu l’époque des nouveaux métiers. Après le digital planner (très bon billet de Cyroul), c’est Denis Fabre qui s’y colle avec la présentation de digital storyteller. Difficile de ne pas réagir sur le sujet quand on est soi même passionné par les histoires.

Le digital storyteller, un vieux conteur barbu ?

Par digital storyteller, Denis Fabre semble entendre avant tout une évolution du rôle de community manager : “[Le digital storyteller] est à même d’offrir une réactivité en temps réel aux annonceurs en discutant en tout lieu et tout temps avec le lecteur et de construire une narration adaptée en fonction de chacune et chacun tout en respectant l’ADN de la marque.
J’ai envie d’aller plus loin. Continue reading