5 enseignements sur la chasse au trésor Google maps-Routard.com

Ça s’annonçait plutôt bien : “3 à 4 heures de balade et de recherches dans la capitale en passant par des rues, monuments, places, hôtels, cafés, restaurants, parcs, localisation de la maison d’une célébrité…”, le tout avec son smartphone comme allié et comme caution “techno”.

Hélas, la promesse de la flânerie ludique s’est vite effacée devant l’unique enjeu de la chasse au trésor : être le plus rapide pour espérer remporter le gain – un mobile Androïd et un coffret week-end.

L'enigme n°3

Au terme d’une course effrénée de 45 minutes, difficile de ne pas rester sur sa faim. Mais heureusement, la discussion bon enfant, poursuivie dans les locaux de Google, permet de révéler la bonne volonté des deux marques, prêtes à tirer de réels enseignements de cette “première”. Continue reading

Maps, maps, maps

J’ai un péché mignon personnel : j’aime les cartes. D’une part parce qu’elles font voyager – comme l’écrit si justement  Nicolas Bouvier, “c’est la contemplation silencieuse des atlas, à plat-ventre sur le tapis, qui donne ainsi l’envie de tout planter là.”.

Carte imaginaire

D’autre part parce que, quand on pense carte, on peut aussi penser histoires, car localiser un lieu et le décrire sur une carte, c’est peut-être déjà raconter une fiction existante ou bien mettre en place une fiction potentielle.
Et lorsqu’on prend en considération  tous les potentiels d’interactivité d’une carte online, on se rend compte qu’il y a moyen de vraiment s’amuser. Continue reading