Les séries télé à la sauce transmédia : le nouveau marketing de la fiction ?

Heroes Evolutions, Mysteries & Online Games - Heroes - NBC Official Site_1288020728056

Lost, Heroes, True Blood, Misfits…nombreuses sont désormais les séries qui déploient leur univers fictionnel bien au-delà du petit écran.
S’appuyant sur les médias sociaux et puisant souvent dans le régistre des ARG, l’histoire, pour séduire, doit être impliquante – sous peine de ne pas répondre aux attentes et aux nouveaux usages d’un public ultra connecté.
Décryptage de ces évolutions avec Pierre Langlais aka @mrseries, qui collabore pour Télérama, Canal+ et Le Mouv’. Continue reading

20 ressources pour mieux comprendre le transmedia storytelling

Tous les mots du transmediaPendant que certains ont la chance d’assister à la grand messe de Power To The Pixel qui réunira les principaux acteurs du transmedia, d’autres (dont moi)  restent à Paris, avides de webcasts et de comptes-rendus.
Alors en attendant, voici 20 ressources pour mieux comprendre et apprécier le transmedia storytelling. Continue reading

Monet : quand les tableaux se mettent à vivre

Alors que la très attendue expo Monet ouvre ses portes aujourd’hui au Grand Palais, le site web, tout de Flash vêtu, invite les visiteurs à un voyage interactif à travers les œuvres du peintre.
Au son des accords de piano de Debussy, et à l’aide de micro-interactions (curseur et micro) l’internaute est amené à faire littéralement vivre les toiles si connues. Tout puissant, il fera bouger les ailes d’un moulin,  changera les saisons d’un tableau et fera se multiplier les nymphéas…

MONET

C’est esthétique, onirique, et, en termes d’expérience, cela change de l’éternelle contemplation passive qui est de rigueur dans l’institution “musée”. Mieux encore, cela l’accompagne, la prolonge et l’enrichit.

Un seul regret : le “voyage” ne peut se faire que d’une seule traite, suivant un parcours imposé. Il eut été intéressant (mais techniquement plus complexe, c’est sûr) de structurer l’expérience par tableaux, afin d’offrir à l’internaute la possibilité de créer sa propre promenade artistique.

Cela étant,  je n’ai pas souvenir qu’une initiative aussi innovante ait jamais existé en France dans le domaine des arts, disons, classiques. Bravo à la RMN !

Une nouvelle façon de raconter les voyages : le travel gaming

Comme d’autres écrivent un journal de bord, dessinent ou podcastent pendant un voyage, Jordan Magnuson a inventé une nouvelle façon de raconter les voyages : le travel gaming.

Cet Américain qui vit et travaille en Corée du Sud a décidé d’allier ses deux passions, le voyage et le jeu vidéo à travers un projet ambitieux, Game Trekking.
Le concept est simple : au cours d’un voyage d’un an, créer des jeux vidéo qui seront intimement liés avec les expériences de Jordan dans les différents pays visités.


Des jeux pour jouer ? Pas seulement, Jordan s’intéresse avant tout à l’expérience et à l’interaction nécessairement suscitées par le jeu, et à la capacité de ce dernier à faire changer les mentalités !
Un bon exemple est à cet égard une animation Flash, “Freedom Bridge”, à mi chemin entre artgame et expérience online, et qui puise son inspiration dans l’histoire politique des deux Corées.

Jordan a gentiment accepté de répondre à mes questions, long échange que je retranscris ci-dessous.
Si ce projet vous plaît comme il m’a plu, n’hésitez pas à aller voir la présentation du projet et à donner un coup de pouce à ce backpacker hors du commun, à qui il manque actuellement un peu plus de 1000$ pour concrétiser son rêve ! Continue reading

Le ludique est-il partout ?

En voilà un qui n’a pas peur de provoquer. Seth Priebatsch, lors d’un Ted talk, le crie haut et fort : la décennie précédente ne s’est intéressée qu’au social media et à tout ce qui touchait aux connexions, et c’est dommage, car il y a bien plus puissant. Ce qu’il appelle le “gaming layer”, la couche ludique en français, est d’après lui ce qui va permettre d’influencer le comportement des gens, en plus de les connecter entre eux.

Les outils seront les dynamiques ludiques elles-mêmes
qui, selon l’enthousiaste Seth, sont partout dans notre vie quotidienne.
Mais la vie est-elle un jeu ? Continue reading

Story Playing is back

Après une très longue hibernation estivale (hum, oui, 3 mois…), Story Playing revient avec beaucoup d’enthousiasme, d’envies et de projets.
Entre autres :

une volonté de mieux appréhender le ludique : ses définitions, ses leviers, ses applications… Le tout à l’aune d’une partie de la théorie existante  (et passionnante !) sur ces questions.

– un nouveau champ d’exploration du côté de l’écriture web : comment les gens doivent-ils écrire pour bien raconter des histoires sur des supports écrits aussi différents qu’un blog, Twitter ou Facebook ? Existe-t-il un dénominateur commun entre les différentes formes d’écriture, de discours que l’on trouve ? Telles sont les questions que je me pose en ce moment…

– et, je l’espère, la sortie d’un projet qui traîne au fond des tiroirs depuis des mois : une Story Map présentant les différents domaines / territoires digitaux qui se servent des histoires (l’art, le jeu, la littérature, le social…).

Alors voilà, je retrousse mes manches, je prends mes bouquins, je ne décolle plus de Google Reader et je dis définitivement adieu à Starcraft III (que je n’avais d’ailleurs toujours pas commencé) !

Image : Woman aircraft worker, Burbank, Calif, by The Library of Congress

L’insoutenable fragilité de l’être

Tandis que certains (à vrai dire, un seul) versent dans le discours stérile en glosant sur les conditions d’interpellation du blogueur, d’autres (beaucoup plus nombreux) s’attachent à relayer – et ils ont bien raison –  le nouveau film de la Sécurité routière, Insoutenable. Insoutenable, c’est un court-métrage de plus de 5 min, destiné au web et plus particulièrement aux jeunes internautes (18-24 ans).

Comparé à un spot télé de la Sécurité routière misant sur le trash immédiat et la concision du message, Insoutenable prend le temps de faire entrer l’internaute dans l’histoire, en posant une atmosphère,  en facilitant l’identification aux personnages et en ciselant un véritable scénario.

Et ça fait mal : 315 longues et douloureuses secondes pour nous rappeler la fragilité intrinsèque de la vie humaine, quand celle-ci est suspendue au cocktail fatal “trop d’alcool + une voiture”.

Insoutenable parce que la rapidité à laquelle un destin est foutu en l’air est révoltante, insoutenable par les images qui ne puisent pas dans le gore mais dans le “tout est dit” : insoutenable, mais à soutenir, car c’est sans aucun doute à travers des projets comme celui-là que la communication de prévention prouve son efficacité.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wfMKktpowx0[/youtube]

Source : Aurélien P, respectivement ex-collègue, ami, et twittos de choix.
Nul besoin, je l’espère, de préciser que l’amitié que je lui voue n’a en aucun cas conditionné ma perception du film.

5 enseignements sur la chasse au trésor Google maps-Routard.com

Ça s’annonçait plutôt bien : “3 à 4 heures de balade et de recherches dans la capitale en passant par des rues, monuments, places, hôtels, cafés, restaurants, parcs, localisation de la maison d’une célébrité…”, le tout avec son smartphone comme allié et comme caution “techno”.

Hélas, la promesse de la flânerie ludique s’est vite effacée devant l’unique enjeu de la chasse au trésor : être le plus rapide pour espérer remporter le gain – un mobile Androïd et un coffret week-end.

L'enigme n°3

Au terme d’une course effrénée de 45 minutes, difficile de ne pas rester sur sa faim. Mais heureusement, la discussion bon enfant, poursuivie dans les locaux de Google, permet de révéler la bonne volonté des deux marques, prêtes à tirer de réels enseignements de cette “première”. Continue reading

Nike – Write The Future : changer le cours de l’Histoire ?

A quelques semaines de la Coupe du monde de football, la marque au swoosh va très loin en mêlant fiction et réalité, exploits sportifs et conséquences fantasmées dans un clip de 3 minutes (déjà plus de 6 millions de vues 4 jours après sa sortie). Le tout sous la houlette du prestigieux réalisateur Alejandro Gonzalez Inarritu (Amours Chiennes, 21 Grams, Babel…). Et si, à l’aune de la philosophie, ces belles histoires et ces beaux discours n’étaient pas un peu effrayants? Continue reading

Transmedia + Story + Non Profit = Transmedia activism

Transmedia Activism” : encore un nom qui écorche les oreilles, me direz-vous… Pourtant cette terminologie vaut la peine que l’on oublie un instant la forme pour s’attarder sur le fond, à savoir : la capacité fédératrice d’une histoire mise au service d’une cause.

La reprise d'Avatar par les Palestiniens

Car c’est cela que recouvre le transmedia activism : le fait qu’une histoire transmedia – une histoire qui se déploie sur différents supports et qui s’enrichit de la contribution et/ou de la participation du public – vienne nourrir les actions d’acteurs non profit.
Tentative de décryptage de cette nouvelle forme de transmedia storytelling. Continue reading