in Fiction offline, fiction online

Promotion de Prometheus : promesse ratée !

Vous pourrez vivre pendant quelques secondes l’atmosphère mystérieuse de la grotte dans laquelle une équipe de scientifiques, partis dans les recoins les plus sombres de l’univers à bord du vaisseau spatial Prometheus, vont découvrir les origines de l’humanité. Une bonne nouvelle: à l’intérieur de la rame, vous ne vivrez pas l’angoisse de leur découverte.Ah vraiment ?

Image issue du site Streetplanneur.com

 

“Waouh ! Je ne suis pas fan de Ridley Scott mais cette opé pour le film Prometheus a l’air dingue – vite, filons ligne 9 !” Telle fut en substance ma réaction en lisant le communiqué de presse de Fox France repris sur de nombreux blogs louant l’originalité de la promo.

Arrivée à Strasbourg Saint-Denis, mon enthousiasme est retombé. Je n’ai rien “vécu” du tout. Pendant quelques secondes, le nez collé à la vitre, j’ai entraperçu un quai paré de lumières bleutées, des espèces de jarres, une grande tête sculptée, ainsi qu’un panneau annonçant quelque chose comme “Prometheus, sur vos écrans le 30 mai”. Le tout était tellement palpitant que les autres voyageurs, placides, n’ont pas daigné décrocher un seul regard à l’installation.

Non, moi, humble humaine qui n’ai pas eu accès à une visite de presse VIP, je dois dire que les photos sont bien plus belles sur l’écran de mon PC, par exemple ici, , ou encore   et que la visite IRL ne vaut pas le détour (sauf si on veut découvrir une des stations fantômes de Paris – ce qui est cool en soi, mais qui n’a rien à voir avec Ridley Scott).

 Objectifs RP versus objectifs expérience utilisateur

Compte-tenu du volume et de la qualité des retombées presse, je pense que l’agence Ubi Bene qui a mis en place l’installation prouvera facilement la réussite de la promotion à son client Fox France. Sauf que le seul objectif atteint est au final la notoriété, et les indicateurs de performance le nombre de papiers écrits sur le sujet… par des gens qui ont reçu un communiqué de presse laudateur avant l’ouverture de la station fantôme, et qui ne se sont donc pas nécessairement déplacés dans le métro.

L’expérience utilisateur, elle, est proche de zéro, et c’est vraiment dommage. En soi, l’idée d’investir une station fantôme pour préparer l’arrivée d’un film est une bonne idée, mais pourquoi ne pas y aller à FOND ?
La France est certes encore bien trop frileuse en matière de streetmarketing et la RATP doit être soulagée du caractère statique de l’installation… mais on peut toujours rêver, voici en vrac quelques idées qui auraient rendu l’opé à mon sens bien plus fun et plus riche en matière de storytelling :

1/ un ARG pour les fans : chaque jour pendant la durée de l’installation, du 16 au 25 mai, un indice doit être repéré sur la station, et le jeu continue ensuite online. De quoi faire faire le trajet chaque jour à un petit groupe de passionnés…

2/ une appli autour de l’univers du film :  téléchargée au préalable, et activée en entrant dans le métro à République, une application vide reçoit grâce une communication sans fil (RFID ou NFC ) diverses data (images, films etc.) permettant à l’appli de se “remplir” à chaque trajet. Faisabilité technique à prototyper, évidemment…

3/ une visite nocturne de la station : un jeu-concours en ligne permet de faire gagner une visite nocturne de la station pour 10 personnes, orchestrée par – soyons fous – un des scénaristes du film. L’aventure est filmée et mise en ligne. Là encore, un objectif principal de notoriété, mais une expérience inoubliable pour 10 personnes au moins !

4/ une station un peu plus animée : le côté statique est ce qui m’a sans doute le plus déçue. Pourquoi ne pas avoir mis de l’animation (projections, hologrammes…oui, oui, on rêve) et du son, histoire d’être justement plus proche de l’histoire ?

Et vous, qu’auriez-vous fait ?

 

 

 

Write a Comment

Comment

  1. En fait l’opé Prometheus est hyper vaste. Plus la date de lancement approche, plus les opés sont “grand public” et ultra locales : station de métro habillée (ou fantôme), appli Facebook pour débloquer des images… Il y a une super timeline qui reprend le tout (avec un ARG dedans :) dispo là : http://lafabriquedureel.fr/prometheus.html

    La station de métro arrive bien trop tard dans le dispositif à mon sens. Elle aurait été efficace niveau ARG / teasing il y a plusieurs mois. Aujourd’hui le public attend juste que le filme sorte, trop de monde est déjà au courant, c’est trop tard (je pense) pour jouer :/ Donc en ce sens, contrat rempli je trouve. Mais bon j’ai été déçu par la mise en scène, j’aurais aimé que la rame éteigne ses lumières au passage devant la station fantôme, ou que le conducteur marque un léger temps d’arrêt, quant à faire :D

  2. Merci Gaëtan pour ce lien… la timeline est en effet magnifique !
    Je suis entièrement d’accord avec toi, mais j’ai écrit l’article tout d’abord en tant qu’utilisatrice qui aurait aimé vivre une expérience (et l’utilisateur n’est pas censé savoir dans quel cadre l’expérience s’inscrit précisément, même si on est à J-10 de la sortie du film).
    En tout cas, c’est cool que la RATP soit un peu plus “flex” sur ce genre d’opés, même si ce n’est pas la première fois qu’Ubi Bene s’y adonne (cf http://ubi-bene.fr/blog/2010/04/08/qashqai-sattaque-au-metro-parisien/).
    Bref… on attend un truc plus cool, pour The Dark Knight Rises, par exemple ? (j’ai rien suivi à la promo pour le moment…)

  3. En plus des options énumérées, je pense que la RATP aurait pu mettre en place un ralentissement des rames de quelques secondes devant la station sans pour autant ralentir le trafic général de la ligne. Et soyons fous, pourquoi pas les lumières éteintes dans les wagons une fois devant, histoire de bien apercevoir les détails et ne pas se prendre les reflets des vitres dans les yeux.