Browsing articles in "Transe du transmedia"
Nov 4, 2010
MadS

L’industrie du jeu vidéo parie sur des oeuvres transmedia

Sur un marché ultra compétitif, comment faire pour vendre un jeu au-delà de sa cible traditionnelle ?
La réponse du moment : faire du jeu une œuvre transmedia, avec tout autour des “compléments d’histoire” (BD, roman, jeu ad hoc sur les médias sociaux etc.).

C’est en tout cas la stratégie marketing de Homefront, FPS qui sort en mars 2011 et qui était présenté, la semaine dernière, à Paris Game Week Continue reading »

Oct 26, 2010
MadS

Les séries télé à la sauce transmédia : le nouveau marketing de la fiction ?

Heroes Evolutions, Mysteries & Online Games - Heroes - NBC Official Site_1288020728056

Lost, Heroes, True Blood, Misfits…nombreuses sont désormais les séries qui déploient leur univers fictionnel bien au-delà du petit écran.
S’appuyant sur les médias sociaux et puisant souvent dans le régistre des ARG, l’histoire, pour séduire, doit être impliquante – sous peine de ne pas répondre aux attentes et aux nouveaux usages d’un public ultra connecté.
Décryptage de ces évolutions avec Pierre Langlais aka @mrseries, qui collabore pour Télérama, Canal+ et Le Mouv’. Continue reading »

Oct 13, 2010
MadS

20 ressources pour mieux comprendre le transmedia storytelling

Tous les mots du transmediaPendant que certains ont la chance d’assister à la grand messe de Power To The Pixel qui réunira les principaux acteurs du transmedia, d’autres (dont moi)  restent à Paris, avides de webcasts et de comptes-rendus.
Alors en attendant, voici 20 ressources pour mieux comprendre et apprécier le transmedia storytelling. Continue reading »

Apr 20, 2010
MadS

Transmedia + Story + Non Profit = Transmedia activism

Transmedia Activism” : encore un nom qui écorche les oreilles, me direz-vous… Pourtant cette terminologie vaut la peine que l’on oublie un instant la forme pour s’attarder sur le fond, à savoir : la capacité fédératrice d’une histoire mise au service d’une cause.

La reprise d'Avatar par les Palestiniens

Car c’est cela que recouvre le transmedia activism : le fait qu’une histoire transmedia – une histoire qui se déploie sur différents supports et qui s’enrichit de la contribution et/ou de la participation du public – vienne nourrir les actions d’acteurs non profit.
Tentative de décryptage de cette nouvelle forme de transmedia storytelling. Continue reading »

Apr 14, 2010
MadS

Hail the Villain : l’innovation du marketing musical par de jeunes métalleux

Ils sont musiciens, ils viennent d’un coin paumé de l’Ontario et ils ont envie d’être différents. Comme tant d’autres.
Seulement voilà, ils ont eu l’ambition (et le budget) de créer un véritable story world autour de la sortie de leur prochain album, Population : declining, en juin 2010. Sur la base de leurs chansons qui parlent de haine, de perte et de rédemption (eh oui, ça reste du metal…), le groupe, Hail The Villain, a créé une histoire interactive avec des tas de ramifications se déployant sur différents supports : web, print, vidéos, et un comic book en projet.

Hail The Villain

Le site, à l’ambiance noire et au traitement BD, rappelle à la fois l’univers glacé de certains comics, à l’instar de Sin City de Frank Miller ; libre à l’internaute d’y flâner pendant de longues minutes, de découvrir les personnages de l’histoire, de s’amuser avec les nombreux modules interactifs, ou encore d’interférer directement avec le groupe via sa webcam… tout en découvrant la musique de Hail The Villain.

Le premier cas de transmedia musical ? A suivre.
Dans tous les cas, une jolie manière de galvaniser les fans et se différencier à l’heure du myspace obligatoire.

Réalisation : GRAND creative studios avec une belle présentation du projet ici.

Apr 9, 2010
MadS

Brève mise en abîme : storytelling du storytelling digital

Jeudi 8 avril, 19h. Ils sont une petite centaine à avoir répondu à l’appel du Social media club français et à se presser dans les locaux hype de La Cantine. Poufs orange et verre pomme, barbes et lunettes pubardes, iPhones dégainés, prêts à twitter avec le hashtag de la soirée (#smcf), telle est l’ambiance ô combien dépaysante de ce début de soirée dédié au digital storytelling. * Continue reading »

Feb 27, 2010
MadS

Le fabuleux business du transmedia storytelling

le transmedia storytelling, une vision

A l’occasion de la grande conférence Tools of Change for Publishing organisée par O’Reilly et qui vient de s’achever à New York, il y a eu une intervention très intéressante de Jeff Gomez, qui est, avec Henry Jenkins, un des grands pontes du transmedia storytelling aux USA.
Sauf qu’à la différence de ce dernier, enseignant-chercheur au MIT, Jeff Gomez en a fait un réel business avec sa compagnie Starlight Runner Entertainment qui créé des “univers narratifs” pour, entre autres, Avatar, Halo, Dexter,  et Pirates des Caraïbes. Mais, au juste, le transmedia storytelling, à part être un vilain terme jargonneux, c’est quoi, et surtout, comment ça fonctionne ? Continue reading »

Oct 28, 2009
MadS

Il était une fois le digital storyteller

Chez Darkplanneur, en ce moment, c’est un peu l’époque des nouveaux métiers. Après le digital planner (très bon billet de Cyroul), c’est Denis Fabre qui s’y colle avec la présentation de digital storyteller. Difficile de ne pas réagir sur le sujet quand on est soi même passionné par les histoires.

Le digital storyteller, un vieux conteur barbu ?

Par digital storyteller, Denis Fabre semble entendre avant tout une évolution du rôle de community manager : “[Le digital storyteller] est à même d’offrir une réactivité en temps réel aux annonceurs en discutant en tout lieu et tout temps avec le lecteur et de construire une narration adaptée en fonction de chacune et chacun tout en respectant l’ADN de la marque.
J’ai envie d’aller plus loin. Continue reading »

Jul 30, 2009
MadS

On raconte tous des histoires !

C’est un constat déjà mille fois répété : le storytelling des marques évolue. En effet, l’art et la manière de raconter une histoire de marque ne peuvent que s’adapter aux nouvelles façons de communiquer dont un des traits marquants est la participation active des publics ; ça aussi, ça a été répété à peu près 1 million de fois depuis 2003, l’internaute est collaborateur, voire même créateur.

Autrement dit, si la marque lui raconte une histoire fausse, il réagit avec sa propre histoire (par exemple, et les exemples ne manquent pas, la célèbre affaire Kryptonite) sur laquelle d’autres gens réagissent etc.
Bref, en lieu et place d’un storyteller qu’un public attentif écoute à la lueur d’un feu de camp, sans jamais oser l’interrompre, il faut donc davantage imaginer un joyeux bordel de gens qui parlent, conversent, bavardent, bavassent. Parfois la marque, terrorisée, écoute derrière la porte, parfois la marque crie toute seule dans un coin, et personne ne l’écoute. Et parfois, la marque raconte son histoire, et ça se passe bien : les gens se passent le mot et l’histoire circule, et chacun s’en fait sa propre version.

Continue reading »

ralph lauren uk,ralph lauren italia,christian louboutin sale,louis vuitton uk,ralph lauren pas cher,cheap wedding dresses,christian louboutin sale,ralph lauren uk,louis vuitton uk,michael kors bags