20 ressources pour mieux comprendre le transmedia storytelling

Tous les mots du transmediaPendant que certains ont la chance d’assister à la grand messe de Power To The Pixel qui réunira les principaux acteurs du transmedia, d’autres (dont moi)  restent à Paris, avides de webcasts et de comptes-rendus.
Alors en attendant, voici 20 ressources pour mieux comprendre et apprécier le transmedia storytelling. Continue reading

Les 8 ressources du storyplaying

En fait, il y en a bien plus que 8. Mais je souhaitais commencer par indiquer 8 lieux sur Internet où il se passe des choses en rapport avec le storyplaying. 8 lieux tenus par 8 personnes qui parlent histoire, narration, jeux, fiction, littérature, et web bien sûr.

1. L’incontournable Henry Jenkins, inventeur du concept de transmedia storytelling

2. La ponte de l’interactive fiction Emily Short

3. Grand Text Auto, qui agrège les contenus de 4 blogs sur les jeux, la poésie, l’art, la narration électronique

4. A Storied Career, sur les usages anciens et contemporains du storytelling appliqué à différents domaines

5. Christy Dena qui finit son PhD sur une nouvelle forme de storytelling et gaming

6. Robert Star qui s’intéresse au storytelling avec un angle corporate

7. Le blog de l’agence Story sur le post-advertising age

8. Et un des uniques représentants français sur le sujet, Stéphane Dangel

La liste augmentera sûrement au fil des jours ! D’ici là n’hésitez pas à me transmettre vos propres ressources.

Le storyplaying, c’est quoi ?

Le storyplaying, comme on peut le deviner en voyant le terme, est un néologisme inspiré de “storytelling”.

A vrai dire, je ferais mieux de commencer cet article par poser la question suivante : “le storytelling, c’est quoi ?”, mais il nous faudrait des heures voire des jours avant d’arriver à la définition de “storyplaying”. En effet, le consensus est loin d’être établi quant au concept de “storytelling” (il suffit de regarder la définition Wikipédia).

Il y a des gens qui font une critique sévère du storytelling, des gens qui le regardent, des gens qui l’écoutent, et plein d’autres choses encore. Néanmoins, puisqu’il faut bien partir de quelque chose, posons le sens suivant : le storytelling comme le fait de raconter des histoires.On peut tout simplement définir le storyplaying par opposition au storytelling : avoir la possibilité de jouer une histoire plutôt que de l’entendre dire.

Et une histoire pouvant se jouer de mille façons différentes, vous vous doutez donc que le champ du storyplaying sera extrêmement vaste : d’une chasse au trésor dans les rues de Londres à une exposition impliquant les visiteurs dans une galerie d’art, en passant par un site web qui propose une  expérience aux internautes, ou encore par un bon vieux Livre Dont Vous Etes Le Héros (avouons, on y a tous joué). Continue reading