Fugue)s( : le pari des clips littéraires online

A l’heure où le marché de l’édition ne s’est pas encore vraiment digitalisé,  à l’heure où des “succès” tels que Fifty Shades of Grey préfigurent une approche bottom-up, comment se faire éditer quand on est un jeune auteur encore inconnu ?

Fugues, le manuscrit de Walid Hajar traîne depuis des mois sur les bureaux de quelques maisons d’édition parisiennes, mais il est en concurrence avec des dizaines d’autres. Las, l’auteur décide de libérer ses écrits sur Internet en faisant le pari d’un procédé innovant : pas de volonté d’auto-édition de sa part, mais un dispositif basé sur l’image et le son pour faire vivre  ses personnages online.  Décryptage de la recette en 3 ingrédients.

Continue reading

Promotion de Prometheus : promesse ratée !

Vous pourrez vivre pendant quelques secondes l’atmosphère mystérieuse de la grotte dans laquelle une équipe de scientifiques, partis dans les recoins les plus sombres de l’univers à bord du vaisseau spatial Prometheus, vont découvrir les origines de l’humanité. Une bonne nouvelle: à l’intérieur de la rame, vous ne vivrez pas l’angoisse de leur découverte.Ah vraiment ?

Image issue du site Streetplanneur.com

Continue reading

True Blood : l’apologie du fandom

Pour la sortie de la saison 3 de True Blood en DVD, HBO a eu l’idée – de prime abord tout à fait logique –  de s’adresser à ses fans. Mais pas à n’importe quel fan : au fan acharné, celui qui s’est immergé totalement dans la série, au point d’en connaître ses moindres détails. Par exemple,  le frère de la cousine de Sookie que l’on entraperçoit à la fin de l’épisode 4 de la saison 2 (j’invente, ne vous inquiétez pas), le fan acharné se rappelle son prénom, sa coiffure, voire même la couleur de ses chaussures.
Ça tombe bien, c’est exactement le principe de True Blood Dig Deeper : “True Fans know their True Blood”.

Continue reading

Un blog sur les planches

Lorsqu’on s’intéresse aux différentes formes que peuvent prendre les œuvres de fiction lorsqu’elles sont transposées / traduites sur les supports digitaux, les exemples ne manquent pas : littérature twitterisée voire facebookée, univers complémentaire aux séries télé et aux films (à cet égard, parenthèse honteusement pro, allez jeter un coup d’œil à la dernière petite opération de Curiouser).
Il n’en est pas de même pour le mouvement inverse : la production internet racontée / mise en scène via une œuvre de fiction offline.
Bien sûr, il y a The Social Network, une première dans son genre, mais qui est majoritairement centrée sur Mark Zuckerberg et son “moi” social offline. Il y a eu, et il continuera à y avoir, des blogs qui finissent immortalisés sur le papier.
Mais je n’avais encore jamais entendu parler d’une pièce de théâtre qui ferait du blo
g, et très précisément des blogueuses, son thème central.
Jusqu’à ce que j’aille voir “Blogueuse”.

Continue reading

Les séries télé à la sauce transmédia : le nouveau marketing de la fiction ?

Heroes Evolutions, Mysteries & Online Games - Heroes - NBC Official Site_1288020728056

Lost, Heroes, True Blood, Misfits…nombreuses sont désormais les séries qui déploient leur univers fictionnel bien au-delà du petit écran.
S’appuyant sur les médias sociaux et puisant souvent dans le régistre des ARG, l’histoire, pour séduire, doit être impliquante – sous peine de ne pas répondre aux attentes et aux nouveaux usages d’un public ultra connecté.
Décryptage de ces évolutions avec Pierre Langlais aka @mrseries, qui collabore pour Télérama, Canal+ et Le Mouv’. Continue reading

Transmedia + Story + Non Profit = Transmedia activism

Transmedia Activism” : encore un nom qui écorche les oreilles, me direz-vous… Pourtant cette terminologie vaut la peine que l’on oublie un instant la forme pour s’attarder sur le fond, à savoir : la capacité fédératrice d’une histoire mise au service d’une cause.

La reprise d'Avatar par les Palestiniens

Car c’est cela que recouvre le transmedia activism : le fait qu’une histoire transmedia – une histoire qui se déploie sur différents supports et qui s’enrichit de la contribution et/ou de la participation du public – vienne nourrir les actions d’acteurs non profit.
Tentative de décryptage de cette nouvelle forme de transmedia storytelling. Continue reading

Maps, maps, maps

J’ai un péché mignon personnel : j’aime les cartes. D’une part parce qu’elles font voyager – comme l’écrit si justement  Nicolas Bouvier, “c’est la contemplation silencieuse des atlas, à plat-ventre sur le tapis, qui donne ainsi l’envie de tout planter là.”.

Carte imaginaire

D’autre part parce que, quand on pense carte, on peut aussi penser histoires, car localiser un lieu et le décrire sur une carte, c’est peut-être déjà raconter une fiction existante ou bien mettre en place une fiction potentielle.
Et lorsqu’on prend en considération  tous les potentiels d’interactivité d’une carte online, on se rend compte qu’il y a moyen de vraiment s’amuser. Continue reading

Paranormal Activity, générateur d’histoires

Avec son trailer à la REC et sa caméra subjective à la Blair Witch, Paranormal Activity n’a pas l’air de renouveler à mort les thèmes du genre.

Paranormal_1

Néanmoins, autour du film, il y a une histoire intéressante et surtout, il y a des gens qui parlent et qui racontent leurs propres histoires, avec en toile de fond cette question récurrente “le film est-il réellement scary ?”. Observons d’un peu plus près le phénomène. Continue reading

La twitterature, dernier rejeton littéraire du web


Une histoire en moins de 140 caractères, c’est possible
? Si l’on en croit les nombreux projets littéraires qui se multiplient sur Twitter, la réponse pourrait bien être positive, validant par là-même ce terme (cet oxymore ?) assez monstreux : twitterature. Allons observer d’un peu plus près l’un de ces derniers rejetons “littéraires” du web.

Continue reading

Dreaming Methods

Image3

Toujours dans mon exploration autour de la fiction digitale, je découvre Dreaming Methods.

Ou comment les mots,  les images, les sons, les pensées et les rêves coexistent à travers des atmosphères qui plongent l’internaute dans un monde qui n’est ni virtuel, ni réel, mais un monde issu de la pure imagination de ses créateurs. Revue de quelques uns de ces magnifiques fragments de fiction digitale. Continue reading